Calendrier

Prochains événements organisé par l’association SAMAH :

Suite aux attentats du 13 novembre et par ordre de la présidence de l’Université, les conférences initialement prévues les 26 novembre et 10 décembre 2015 sont annulées.


Tables-rondes et conférences passées :

– Jeudi 15 octobre 2015 : « Paroles de bêtes, miroirs des princes »

Conférence d’Éloïse Brac de la Perrière et Annie Vernay-Nouri, commisaires scientifiques de l’exposition « Paroles de bêtes (à l’usage des princes) : Les fables de Kalila et Dimna » actuellement à l’Institut du Monde Arabe.

En Sorbonne, amphi Milne Edwards, 19h

Voir l’affiche de l’événement

– 9 avril 2015 : « Quelle diplomatie pour le monde arabe? »

Conférence de M. Pierre Thénard, diplomate

En Sorbonne, amphi Descartes, 19h

Voir l’affiche de l’événement

Résumé :

On peut comprendre la diplomatie comme une politique (« étrangère »), ou la réduire à la seule fonction d’instrument bureaucratique, auquel cas elle est notamment une sociologie d’agents publics. Dans l’une ou l’autre de ces deux acceptions, et dans la mesure où le monde arabe présente une identité forte sur la scène internationale, se pose la question de savoir si la diplomatie exercée à son égard doit faire preuve d’une compréhension particulière ou être menée par des experts spécialisés. De fait, l’approche culturaliste, orientaliste, est aujourd’hui vivement remise en cause dans nombre d’appareils diplomatiques occidentaux, que ce soit sous l’impulsion des décideurs politiques, de la composante « néo-conservatrice » des diplomates, ou de l’irruption d’un « droit-de-l’hommisme » initialement développé dans la société civile et les ONG. En outre, l’approche arabisante peut sembler porteuse de biais du fait de la présence d’acteurs étatiques non arabes dans la zone Afrique du Nord Moyen-Orient, comme de la nécessité de traiter certains grands dossiers récents dans le cadre d’un « Grand Moyen-Orient « .

NB : « les vues que M. Pierre Thénard développera seront personnelles et n’engageront pas le Ministère des affaires étrangères et du développement international ».

– 24 mars 2015 : rencontre avec des éditeurs indépendants du Maghreb en partenariat avec l’Alliance Internationale des Editeurs Indépendants

– 12 mars 2015 : Le réformisme musulman contemporain : religion, politique et modernités

Conférence de Steven Duarte, à 19h, Sorbonne, amphi Milne Edwards.

Le réformisme de l’islam, depuis environ les années 1950 et jusqu’à nos jours, n’a pas fait l’objet d’analyses poussées à partir directement de l’œuvre de ses acteurs, contrairement au réformisme de la première moitié du 20e siècle. Plus important encore, il s’agit bien souvent de regarder cette production comme une tentative d’un « retard à rattraper » par rapport à une référence indépassable : nous. Dans un 21e siècle où « l’idéologie du Progrès » a été sérieusement remise en cause, où le monde devient résolument multipolaire et où le désenchantement du monde se désenchante lui-même, nous ne pouvons plus regarder les réformismes de l’islam avec le même regard.

– 18 février 2015 : De la théologie à la libération ? Histoire du Jihad islamique palestinien

Conférence d’Eugénie Rébillard, Nicolas Dot-Pouillard et Wissam Alhaj, à 19h, Sorbonne, amphi Chasles, escalier E 3e étage.

Moins connu que le Fatah ou le Hamas, le Mouvement du Jihad islamique palestinien (MJIP) est un acteur central de la scène politique palestinienne. Retraçant l’histoire du mouvement depuis les années 1970, les auteurs montrent comment une poignée de jeunes intellectuels ont mobilisé des référents à première vue incompatibles, le nationalisme et l’islamisme, pour les mettre au service de la cause palestinienne. Ce faisant, ils racontent une histoire souterraine du mouvement national palestinien, où les cadres habituels, qui opposent trop souvent les chiites aux sunnites et les laïcs aux islamistes, s’effacent au profit d’une lecture originale des relations entre la gauche révolutionnaire et l’islam politique.
La trajectoire de cet « islamisme paradoxal » offre de nouvelles perspectives sur le monde arabe et musulman. Car l’histoire du MJIP est aussi celle d’un réseau transnational qui relie les Territoires palestiniens, l’Égypte, la Syrie, l’Irak, le Liban, etc. Ces nouveaux éclairages nous plongent au coeur des plus récents événements qui secouent la région : les opérations militaires à Gaza et au Liban, les affrontements entre le Hamas et le Fatah, les tensions entre l’Iran et les pays du Golfe, les divisions autour de la crise en Syrie…
Grâce à leur connaissance intime de la région, les auteurs ont mené une vaste enquête de terrain leur permettant de recueillir de nombreux témoignages inédits. Et d’offrir un autre regard sur la Palestine et le Proche-Orient.

– 11 décembre 2014 :  Au-delà de la racine trilitère : la formation et l’organisation du lexique des langues sémitiques

Conférence de Jonas Sibony, 11 décembre 2014 à 19h, amphithéâtre Descartes (Sorbonne), entrée libre

Résumé

Il est communément admis que les mots des langues sémitiques sont formés par le croisement d’un schème et d’une racine de trois consonnes fixes. Selon les grammaires traditionnelles, la signification d’un terme est véhiculée par les trois consonnes, puis réorientée par le schème. Pourtant, cette formule établie depuis plus d’un millénaire ne permet pas d’expliquer un certain nombre de phénomènes attestés dans les différentes langues sémitiques. Ce constat mène à penser que la racine n’est pas un primitif dans la formation de ces mots mais en serait plutôt la dernière étape.

– 13 novembre 2014 :  Les miroirs des princes, manuels de bon gouvernement en Islam médiéval

Conférence d’Amandine Lefol Adwan, 13 novembre 2014 à 18h, amphithéâtre Milne Edwards (Sorbonne), entrée libre

Résumé

Cette conférence consistera en une présentation générale des miroirs des princes composés en Islam médiéval. Il s’agira d’en dégager les principales caractéristiques et d’exposer les différentes thématiques qui y sont abordées. Cela nous amènera à nous interroger sur la définition du bon gouvernement selon les auteurs de ces traités.

5 mai 2014 : atelier de calligraphie arabe de 17h30 à 19h, bibliothèque Henri Massé, en Sorbonne, esc I 3ème étage.

– 28 avril 2014 : Conférence Histoire et évolution de la calligraphie arabe de 18h à 20h30, amphithéâtre Quinet, en Sorbonne.

– 11 avril 2014 : atelier syrien sur support audiovisuel de 16h à 18h, bibliothèque Henri Massé, en Sorbonne, esc I 3ème étage.

– 31 mars 2014 : formation WordPress, Openedition proposée en partenariat avec la BULAC, de 10h à 12h, salle RJ22.

– 20 mars 2014 : rencontre littéraire avec l’écrivain et poète AMAR MERIECH de 17h à 18h30 en bibliothèque Henri Massé, esc I 3ème étage, en Sorbonne.

– 11 décembre 2013 :  Table ronde Métiers du Journalisme et des Médias avec  Benjamin Bibas, journaliste et de chargé de communication auprès d’organismes culturels et notamment cinématographiques, fondateur de Radiofonies Europe, Menem Adwan photographe, reporter et documentariste palestinien pour la presse internationale anglophone à Gaza et  Aline Maume, chef du service Géopolitique, journaliste au magazine GÉO.

– 26 novembre 2013 : conférence « A la découverte de la magie en islam » de Pierre Lory et Jean-Charles Coulon, pour la sortie de l’ouvrage Talismans (Paris, Éditions Orients, 2013). Intégralité de la conférence en ligne ici.

– 06 novembre 2013 : table-ronde Métiers de la Diplomatie, avec M. Majdi Abed, Conseiller des Affaires Étrangères.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *